L’influence de la Lune est-elle réelle ou imaginaire ?

La 28e Nuit
Enfant lorsque ma mère me trouvait agité, elle invoquait “les mouvements de lune”. Et depuis toujours, je suis fasciné tant par le phénomène que la lumière argentée que l’astre dégage. 
L’humain a fini par associer à la Lune de nombreuses propriétés ainsi que divers pouvoirs, mais quelle est la part d’imaginaire et celle de réel dans tout cela ?
La Lune réglerait quand il faut semer, se couper les cheveux, prendre des médicaments, cuire le pain, faire des enfants ou en accoucher ou entrer en crise psychotique. C’est encore elle que les médecins, infirmières, et autres policiers blâment régulièrement pour un surcroît de travail certains jours. Pourtant, les études statistiques se suivent et se ressemblent toutes, quel que soit le sujet (accidents de la route, suicides, meurtres, urgences générales ou psychiatriques, consultations médicales, crimes divers rapportés à la police, arrestations, overdoses, crises d’épilepsie, accouchements, règles, voire cours du Dow Jones)… il n’y a aucune cause à effet ! 
Ainsi, l’employé fourbu après une grosse journée de travail remarquera la pleine lune en rentrant chez lui, mais oubliera toutes les autres fois où c’était pleine lune sans surcroît de travail ou les fois où il y avait beaucoup de travail mais rien de particulier dans le ciel. 
Quelques exceptions existent. Ainsi, tu dormirais plus mal à la pleine lune si tes volets ferment mal car l’humain a besoin d’obscurité pour dormir. Il faut également faire attention à ne pas croiser des cervidés car ils se déplacent plus quand ils ont de la lumière.
Hélas, on n’y peut pas grand-chose car on n’échappe jamais totalement à ces biais, même en les connaissant (c’est d’ailleurs pour cela que la méthode scientifique est née), et il y a donc fort à parier que l’on parlera encore longtemps de ces mystérieux effets lunaires !
Et toi, qu’en penses-tu ?
Plus d’information aux prochains posts